L'Université Bretagne Loire

un projet fédérateur au service d'un territoire renforcé

Pascal Olivard, président de l'Université européenne de Bretagne (UEB) et Jacques Girardeau, président de l'Université Nantes Angers Le Mans (L'Unam) défendent le projet de la Comue Université Bretagne Loire (UBL).

« Depuis mars 2014, les principaux acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche de Bretagne et des Pays de la Loire sont engagés dans une démarche de regroupement au sein d’une Comue (Communauté d’universités et établissements). Ce printemps marque le franchissement d’une étape importante dans la construction de ce projet, avec le vote en cours de ses statuts par les instances de ses 27 futurs membres.   

7 universités, 15 écoles et 5 organismes de recherche et agences d'expertise, travaillent activement depuis 15 mois pour que l’Université Bretagne Loire (UBL) ouvre ses portes le 1er janvier 2016. Plus de 1 000 personnes se sont déjà mobilisées pour définir la stratégie et les actions qui seront menées par et pour cette communauté. 

Le ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche a confirmé la cohérence de cette démarche en validant les statuts actuellement soumis au vote des instances de ses 27 futurs membres. En parallèle, le dossier d’Idex « UBL+ » a été déposé en janvier dernier et présenté au jury international en avril. Il n’a pas été retenu. Initiative marquante et signifiante, « UBL+ » s’inscrivait naturellement dans la dynamique de l’UBL mais n’en constituait pas son fondement. Si cet insuccès suscite une grande déception, les porteurs des projets réaffirment leur confiance dans la réussite de l’Université Bretagne Loire. 

En effet, l’Université Bretagne Loire sera, au 1er janvier 2016, la plus grande Comue sur le plan national, moteur d’innovation et créateur de valeur pour ses membres, ses étudiants et personnels et son territoire, s’appuyant sur un périmètre pertinent et un fonctionnement raisonné.

Les acteurs du projet et leurs partenaires partagent une ambition assumée : devenir un modèle de développement fédéral pour amplifier son potentiel scientifique et pédagogique largement reconnu. Dans le respect de l’identité de ses membres, l’UBL permettra de conjuguer projets d’envergure internationale et services de proximité, et de simplifier l’accès aux laboratoires de recherche et aux formations en leur donnant une meilleure visibilité et lisibilité. Cette coordination bénéficiera à l’attractivité internationale, à la diffusion des savoirs, au transfert de technologies ou encore à l’insertion professionnelle des diplômés, sujets au cœur des enjeux territoriaux.

L’Université Bretagne Loire permettra également de renforcer le travail en réseau en organisant les espaces de collaboration à l’échelle des deux régions. C’est la puissance de ce réseau qui fera de l’UBL un acteur incontournable de la formation, de la recherche et de l’innovation au niveau international, démultipliant ainsi l’action des femmes et des hommes qui la constituent ».

Géolocalisation